Close

Art et design

« INEX BY CHAOUI BOIS », LE PREMIER COWORKING SPACE DEDIE A L’ART ET A L’ARCHITECTURE

Art et design

 

Dans le cadre de son engagement auprès des jeunes architectes et artistes marocains, Chaoui Bois, entreprise experte dans le domaine des bois et dérivés pour professionnels et particuliers,  vient d’inaugurer « INEX by Chaoui Bois », le premier coworking space dédié à l’art et à l’architecture à Salé, le premier du genre au Maroc, qui vise à offrir aux jeunes professionnels un environnement propice au travail et à l’inspiration et ainsi initier des partenariats avec les artistes durement touchés par la crise du Covid-19 et leur offrir un espace d’exposition gratuit qui valorise la culture artistique de la ville de Salé.

• Les 5 en mouvement :

Pour sa toute première exposition, la galerie « INEX by Chaoui Bois » met en lumière les œuvres d’art de 5 peintres marocains et internationaux :

- Mahjoub Houmaine : L’artiste est lauréat de l’école des beaux-arts de Tétouan et travaille essentiellement avec la peinture à l’huile et l’aquarelle. Ses thèmes de prédilection sont la discussion, le dialogue et les rencontres illustrés par des scènes de la culture marocaine telles que les cérémonies du thé.

- Igor Loginov : Installé au Maroc depuis 2000, Igor, artiste peintre russe a trouvé son inspiration artistique dans son amour profond pour le Maroc. Autodidacte, ses peintures sont un mélange de réalisme, d’impressionnisme, de figuratif et d’abstrait.

- Taleb Rachid : Maître de l’abstraction, ce Rbati, a côtoyé le dessin et la peinture dès son enfance. Il a exposé dans plusieurs galeries au Maroc, en France et aux Émirats Arabes Unis. L’artiste est également professeur d’art plastique et d’arts appliqués à Safi.

- Hachachane Hassan : Il peint la vie quotidienne et s’inspire de la culture marocaine avec une passion pour le portrait où il révèle sa maitrise de plasticien et - Hajhouj Mohamed : Une pensée résolument humaniste domine le travail de ce plasticien qui reste fidèle à la grandeur de la créativité quand il tente de restituer le

principe de la mémoire de l’homme. Il a commencé à travailler sur la mémoire depuis 1993, notamment la mémoire et la lumière intérieure, - Hajhouj Mohamed : Une pensée résolument humaniste domine le travail de ce plasticien qui reste fidèle à la grandeur de la créativité quand il tente de restituer le principe de la mémoire de l’homme. Il a commencé à travailler sur la mémoire depuis 1993, notamment la mémoire et la lumière intérieure, la mémoire de l’architecture, la mémoire des kasbas, la mémoire du Sud…

Interviews

Fehd Benchemsi : l'ambassadeur de la musique Gnaoua à Los Angeles

Cet artiste aux multiples facettes n’est plus ...

Le Fassicule, quand humour et sciences font bon ménage

Hakim Bennani AKA Le Fassicule nous divertit depuis des ...

Mehdi Nassouli : l'étoile montante de la musique Gnaoua

Mehdi Nassouli est un artiste marocain aux nombreuses ...

Samy Snoussi entre art et urbanisme

  Samy Snoussi, ce créatif franco-marocain dont ...

Tous les interviews

Derniers Articles

Generic placeholder image
Ramzi Boukhiam revient sur la Scène Mondiale du Surf

Boukhiam fait désormais partie du Top 34, ...

Generic placeholder image
Generic placeholder image
Generic placeholder image
Le Festival On Marche célébrera Marrakech

Le Festival international de danse  contemporaine ...

Generic placeholder image
Un vent de renouveau au Mövenpick Mansour Eddahbi Marrakech :

Au Mövenpick Mansour Eddahbi Marrakech, un vent de ...