Close

Sassies

Beyoncé, le symbole d'une communauté

Sassies

Appelée Queen B en référence à son initiale et son statut de reine du R’nB, Beyoncé est un symbole pour une large communauté qui va au-delà de son art dont elle use pour rassembler, faire passer des messages forts d’empowerment et inspirer à la réinvention. Sa ruche est grande et compte des millions de fans très fidèles remontant au temps où elle faisait partie du groupe iconique Destiny’s Child.

Beyoncé l’icônique

Depuis quelques années, ses chansons, ses clips et ses prises de parole prennent un nouveau tournant pour mettre en avant la culture afro-américaine. Son style vestimentaire et ses coiffures changent également. Si cette femme se réinvente au fil des années, c’est que le monde du divertissement le demande, mais Beyonce use de cette démarche pour communiquer sur les valeurs qui lui tiennent à cœur, notamment l’amour de soi, le féminisme et la cause afro-américaine.

Beyoncé porte la couronne de NefertitiBeyoncé portant une couronne symbolisant Nefertiti (symbole féministe de l'Egypte antique)

« Le mot 'iconique' effleure à peine la surface de ce que ressentait l'Amérique noire lorsqu'une femme noire affirmée, née et élevée au cœur du sud américain, est devenue la headline de l'un des festivals de musique les plus blancs d'Amérique » Kristi Henderson, membre senior de Colour of Change.

Rien ne définit plus Beyoncé qu'un moment désormais célèbre d'une apparition qu'elle a faite sur The View. Whoopi Goldberg lui dit: «Vous êtes Beyoncé», et elle répond simplement par un «Merci». Ce n’est pas de l’égoïsme, cependant ; si nous sommes honnêtes, le nom de Beyoncé est lui-même devenu un compliment, synonyme de célébrité et de puissance mondiales. Mais pour de nombreuses personnes de couleur, elle n’est pas seulement une pop star, une artiste, une philanthrope ou une entrepreneuse. Elle est un symbole d’excellence et de force.

Une femme engagée

Beaucoup de gens peuvent chanter et se produire, mais pour atteindre le niveau de Beyoncé, il faut la capacité de redonner à la société par d'autres moyens et d'essayer d'apporter un changement authentique et durable. Beyoncé a tenu à tendre la main à d'autres artistes de couleur et à les présenter d'une manière que les médias traditionnels ne parviennent souvent pas à faire. Vous l’avez peut-être vue sur la couverture du numéro de Vogue, mais la couverture a été réalisée par Tyler Mitchell, le premier Noir à avoir jamais réalisé une couverture pour le magazine de mode américain historique. Il a également été dit que Beyoncé elle-même, et non la rédactrice en chef de Vogue, Anna Wintour, a reçu un contrôle créatif sur la couverture et le tournage, et a choisi Mitchell pour le shooting.

Beyoncé dans Black is KingBeyoncé dans Black is King un court métrage en honneur à la cause afro-américaine

Jade Carter, une étudiante de l'ASU, estime que Beyoncé fait du bon travail pour inspirer l'espoir aux personnes de couleur en offrant des bourses d'études dans le cadre de son programme de formation Scholars à des étudiants qui fréquentent des collèges et universités historiquement noirs.

Un exemple de vulnérabilité assumée

C’est également la capacité de Beyonce à montrer sa vulnérabilité et à discuter de ses difficultés qui lui permettent d’avoir un écho communautaire si fort. Dans son article de couverture de Vogue, elle a discuté des problèmes qu'elle avait avec l'image corporelle après la naissance de ses enfants et de sa césarienne d'urgence lorsqu'elle a eu ses jumeaux.

«Ma santé et celle de mes bébés étaient en danger, alors j'ai eu une césarienne d'urgence. Nous avons passé de nombreuses semaines à l'USIN », a-t-elle écrit. «Mon mari était un soldat et un système de soutien si solide pour moi. Je suis fier d'avoir été témoin de sa force et de son évolution en tant qu'homme, meilleur ami et père. J'étais en mode survie et je n'ai tout compris que des mois plus tard. »

À une époque où la santé des femmes et l’accès aux soins de santé sont constamment menacés, le fait de pouvoir voir une femme au niveau de Beyoncé lutter si ouvertement avec les mêmes choses avec lesquelles les autres femmes se débattent est autonomisant.

Des paroles fortes

Pour illustrer nos propos, voici cinq citations de cette femme forte, unique en son genre et qui a toujours travaillé dure pour atteindre ses objectifs.

Si tout était parfait, vous n'apprendriez jamais et vous ne grandiriez jamais.

 

Quand je ne me sens pas au mieux, je me demande : «Qu'est-ce que tu vas faire à ce sujet ?» J'utilise la négativité pour alimenter la transformation en un moi meilleur.

 

Nous devons remodeler notre propre perception de la façon dont nous nous percevons. Nous devons agir en tant que femmes et prendre les devants.

 

Je ne peux jamais être en sécurité ; J'essaie toujours d'aller à contre-courant. Dès que j'accomplis une chose, je me fixe simplement un objectif plus élevé. C’est ainsi que je suis arrivé là où je suis.

 

La réalité est que parfois vous perdez. Et vous n’êtes jamais trop bon pour perdre. Vous n’êtes jamais trop gros pour perdre. Vous n’êtes jamais trop intelligent pour perdre. Ça arrive.

 

 

Interviews

Fehd Benchemsi : l'ambassadeur de la musique Gnaoua à Los Angeles

Cet artiste aux multiples facettes n’est plus ...

Le Fassicule, quand humour et sciences font bon ménage

Hakim Bennani AKA Le Fassicule nous divertit depuis des ...

Mehdi Nassouli : l'étoile montante de la musique Gnaoua

Mehdi Nassouli est un artiste marocain aux nombreuses ...

Samy Snoussi entre art et urbanisme

  Samy Snoussi, ce créatif franco-marocain dont ...

Tous les interviews

Derniers Articles

Generic placeholder image
Ramzi Boukhiam revient sur la Scène Mondiale du Surf

Boukhiam fait désormais partie du Top 34, ...

Generic placeholder image
Generic placeholder image
Generic placeholder image
Le Festival On Marche célébrera Marrakech

Le Festival international de danse  contemporaine ...

Generic placeholder image
Un vent de renouveau au Mövenpick Mansour Eddahbi Marrakech :

Au Mövenpick Mansour Eddahbi Marrakech, un vent de ...