Close

MODE

CHANEL : la collection Métiers d’art 2023-24 fidèle aux codes de la Maison

MODE

Point de départ d’une culture musicale qui a changé la face du monde, la ville de Manchester est aujourd’hui le point de rencontre de celles et ceux qui se reconnaissent en elle. « Manchester est pour moi la ville de la musique, affirme Virginie Viard, la directrice artistique de la maison de haute couture Chanel. Elle pousse à la création. »

Le défilé dans Thomas Street, au nord de Manchester, s’est tenu à la tombée de la nuit, d’où l’importance accordée à la couleur. Elle prend ici celle des sentiments. Tailleurs, sacs, rangs de perles font alliance autour d’une palette pop et chatoyante. Rose saumoné, citrouille, vert pomme, moutarde, bleu ciel, rouge et rouille illuminent un horizon féminin, singulier. À une dégaine rock, la directrice artistique préfère afficher une poésie des émotions un brin sixties.

« Le tweed est l’élément central de cette collection. J’ai beaucoup pensé à Gabrielle Chanel mais je n’avais pas envie de recréer le look de Coco, quand elle s’habillait dans les vestes du Duc de Westminster. Je me suis inspirée de la Coco qui donnait des couleurs à ses tweeds. J’y ai ajouté une effervescence pop. »

D’une grande simplicité et d’une précision absolue, Virginie Viard a souhaité la collection Métiers d’art 2023/24 fidèle aux codes de la Maison. Plus encore, dans chacun des codes qui en font la modernité – la chaîne au bas d’une veste, le tissu contrasté intérieur, les nombreux panneaux surpiqués permettant une grande liberté de mouvement –, c’est l’art du tailleur CHANEL selon Gabrielle Chanel qui est célébré. Même le haut des jupes est façonné avec le tissu de l’intérieur des vestes, des manteaux, assurant à l’œil une continuité dans la ligne.

Grande-Bretagne oblige, jupes portefeuilles, mini-jupes à godets, bermudas, chemises, vestes, robes- manteaux sont en tweed, les tricots en shetland et en cachemire. Les coupes sont ajustées, la taille des jupes très légèrement descendue sur les hanches.

Le travail des plis, des plumes, des broderies, des chapeaux, des boutons-bijoux par les Métiers d’art résidents du 19M parachèvent l’allure de cette collection. Des motifs de théières, de vinyles, de fleurs tendres lui donnent par endroits des touches d’humour. La collection ose même la candeur avec les babies noires. Jeans, cuirs, tricots jusque dans les nuisettes ou les robes bustiers complètent l’ensemble en investissant des domaines aussi variés que le football, la culture musicale de Manchester ou des paysages de la campagne anglaise.

Enlevée et sensible, musicale, la collection Métiers d’art 2023/24 évoque la jeunesse d’une histoire d’amour entre CHANEL et la Grande-Bretagne, une aventure qui dure depuis plus d’un siècle.

Interviews

Fehd Benchemsi : l'ambassadeur de la musique Gnaoua à Los Angeles

Cet artiste aux multiples facettes n’est plus ...

Le Fassicule, quand humour et sciences font bon ménage

Hakim Bennani AKA Le Fassicule nous divertit depuis des ...

Mehdi Nassouli : l'étoile montante de la musique Gnaoua

Mehdi Nassouli est un artiste marocain aux nombreuses ...

Samy Snoussi entre art et urbanisme

  Samy Snoussi, ce créatif franco-marocain dont ...

Tous les interviews

Derniers Articles

Generic placeholder image
Ramzi Boukhiam revient sur la Scène Mondiale du Surf

Boukhiam fait désormais partie du Top 34, ...

Generic placeholder image
Generic placeholder image
Generic placeholder image
Le Festival On Marche célébrera Marrakech

Le Festival international de danse  contemporaine ...

Generic placeholder image
Un vent de renouveau au Mövenpick Mansour Eddahbi Marrakech :

Au Mövenpick Mansour Eddahbi Marrakech, un vent de ...