Close

LIFESTYLE

Couple : Il vous ment…en voici la preuve !

LIFESTYLE

Qu’on le veuille ou non, tout le monde ment en moyenne deux fois par jour ! Si certains maîtrisent en beauté l’art du mensonge, d’autres en revanche se trahissent souvent sans le vouloir. Et contre toute attente, les signes ne trompent pas. Pour reconnaître un menteur, voici quelques indices qui doivent vous mettre la puce à l’oreille.

Mais pourquoi il stresse comme ça ?

Transpiration, rythme cardiaque accéléré, gorge sèche… Tels sont les signes qui  trahissent le plus souvent un menteur. Brusquement, il affiche un stress inhabituel et inattendu. Pourquoi donc a-t-il l’air aussi tendu ? Tout simplement parce que le fait de mentir entraîne forcément la peur d’être démasqué : ces signes sont donc là pour exprimer l’angoisse et l’inquiétude de se faire choper en flagrant délit de mensonge.

Tiens, sa voix est bizarre…

D’après les experts, la voix reste un très bon indicateur du mensonge, parce qu’on ne la contrôle pas. En effet, c’est le cerveau qui la gère de manière automatique en fonction des émotions. Autrement dit, lorsqu’on se met à mentir, le cerveau traduit la peur d’être démasqué, et donc inévitablement cela entraîne des modifications dans la voix. Aussi, si vous sentez un changement soudain d’intonation dans sa voix, c’est qu’il y a anguille sous roche. Concrètement, si sa voix monte d’un coup dans les aigus ou au contraire descend dans les graves, c’est forcément louche !

Son discours est visiblement contradictoire

Sachez que le mensonge perturbe toujours le menteur : en plus de la peur, la honte et la culpabilité entrent aussi en jeu.  Car, malgré tout, le menteur a une conscience et, inconsciemment, il s’en veut de transgresser la morale. Du coup, on le sent mal à l’aise. Soyez donc très attentive, il peut vite être submergé par ses émotions et dire des propos contradictoires. Le truc infaillible : pour être certaine qu’il ment, il suffit de lui demander sur le moment ou un peu plus tard de répéter ce qu’il a fait. Amusez-vous aussi à débiter plusieurs questions à la suite pour complètement le déstabiliser.

C’est nouveau ces drôles de mimiques ?

Clignements répétés des yeux, froncements de sourcils, regard fuyant, lèvres qui tremblent… Tant de signes indicateurs d’un éventuel mensonge. A noter que le visage est un véritable temple d’émotions difficilement contrôlables. Evidemment, si ce sont des mimiques habituelles, on se doit de donner le bénéfice du doute à l’autre. Mais si ces expressions sont soudaines et troublantes, il y a de quoi être sceptique et méfiante. Pour être quasiment sûre, le mieux est de pouvoir comparer ses expressions quand il ment et quand il dit la vérité.

Ses gestes le trahissent forcément…

Chacun de nos gestes a un sens caché et certains traduisent souvent un malaise. Toussoter  dans les poings, lever les bras au-dessus de la tête, rejeter son corps en arrière… Tels sont généralement les gestes excessifs du menteur. Certes, il est difficile de coincer un mythomane lorsqu’il ne laisse pas transparaître ses émotions. Il y a tout de même une arme à utiliser pour le piéger : la « culpabilisation ». Plus vous le prendrez par les sentiments, la gentillesse et la délicatesse, plus il se sentira coupable et finira par se confesser.

Pourquoi donne-t-il autant de détails ?

Lorsqu’on dit la vérité, on ne donne jamais un discours pointilleux, parce qu’il est humain d’oublier certains détails. En revanche, si la personne en face en raconte des tonnes, c’est qu’elle déborde d’imagination et qu’il y a clairement de l’improvisation. D’ailleurs, le menteur ressent toujours le besoin de donner beaucoup de précisions à son récit, espérant qu’on le croira forcément. Ainsi, de cette façon, il  répond en amont à la plupart des questions que l’on pourrait lui poser et désamorce en quelque sorte les éventuels soupçons. Là encore, pour ne pas se laisser duper, l’idéal est de le réinterroger plusieurs fois sur la même histoire.

Ses émotions sont terriblement exagérées…

Comme ses gestes, ses émotions peuvent aussi le trahir. Les larmes de crocodile, les sourires forcés, un excès d’enthousiasme sans raison, des cadeaux à répétitions, flatterie flagrante… Bref, il est toujours facile de déceler un comportement sincère face à une exagération évidente. Chaque moyen sera bon à utiliser pour que le menteur arrive à ses fins, pourvu qu’on ferme les yeux et qu’on le croit.

 

Par Nafissa El Bouanani

Interviews

Fehd Benchemsi : l'ambassadeur de la musique Gnaoua à Los Angeles

Cet artiste aux multiples facettes n’est plus ...

Le Fassicule, quand humour et sciences font bon ménage

Hakim Bennani AKA Le Fassicule nous divertit depuis des ...

Mehdi Nassouli : l'étoile montante de la musique Gnaoua

Mehdi Nassouli est un artiste marocain aux nombreuses ...

Samy Snoussi entre art et urbanisme

  Samy Snoussi, ce créatif franco-marocain dont ...

Harakatso, au-delà du sport

Sophia Touti alias Harakatso est une femme marocaine ...

Tous les interviews

Derniers Articles

Generic placeholder image
L’IFC RETROUVE (ENFIN) SON PUBLIC

La saison 2020/2021 a été particulière ...

Generic placeholder image
LA PATROUILLE DE LA MARCHE VERTE FAR POUR LE FINISH DU RALLYE AICHA DES GAZELLE

Après neuf jours de course intense, les Gazelles ...

Generic placeholder image
SHIRU OUVRE SA 3E ADRESSE A CASABLANCA

Le Groupe Shiru poursuit son expansion à Casablanca ...

Generic placeholder image
L’ORIENTAL FASHION SHOW À LA MILAN FASHION WEEK

Pour sa première édition à Milan, ...

Generic placeholder image