Close

Sassies

Guide contre le sexime

Sassies

Manuel à destination de ceux qui se sentent dépassés par les revendications des femmes du monde entier contre le sexisme. Suivez le guide !

Le sexisme bienveillant

Une forme originale de sexisme renvoie t au prince charmant. Cette représentation de l’homme est fortement répandue et même valorisée au sein de nos sociétés. En effet, le secret du succès d’un roman, d’un film ou encore d’un dessin animé ne tient-il pas souvent à la présence d’un héros masculin, prince charmant, apportant aide et protection à une femme, belle et fragile ?

Le sexisme bienveillant

Humour et sexisme

Blague sexiste

Le sexisme est un ressort clé de l'humour et cela prend deux formes: on rit sans les femmes et on rit contre les femmes. L'une des formes que prend cet humour est la réduction des femmes à leur corps et de celui-ci à un objet sexuel. "Le corps d'une femme, souvent divisé en parties (seins, fesses, jambes, visage...) ou réduit à ses fonctions sexuelles, est dissocié de sa personne et la représentation sexualisée de ce corps vient occulter l'humanité de la personne", peut-on lire dans le rapport du Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes (HCE).

 

Sexisme au travail

Dans leur quotidien professionnel, une majorité de femmes est concernée par le sexisme ordinaire, de près ou de loin. Que ce soit au sein de leur équipe, de la part de supérieurs hiérarchiques, de prestataires ou de clients…

Les remarques et blagues sexistes : l’humour est un moyen très efficace de perpétuer et de diffuser des préjugés sexistes. Non seulement, il peut mettre mal à l’aise, mais s’il soulève des questions ou des protestations, l’auteur de ces plaisanteries pourra se cacher derrière leur apparente inoffensivité.

L’usage d’interpellations familières (« ma belle », « ma petite », « ma mignonne », etc.) : pour beaucoup, ces sobriquets sont insignifiants, voire bienveillants, et participent à créer une bonne ambiance au sein de l’entreprise. La réalité est plutôt que cette familiarité imposée résonne comme une forme de condescendance, à la limite de l’infantilisation. Pour beaucoup de femmes, cela créé un malaise manifeste.

Les incivilités basées sur le genre : elles peuvent être de natures diverses, mais elles reflètent en général un manque de respect évident (interruption d’une conversation, recours à un langage avilissant, mise en doute des compétences, appropriation des idées d’une autre, manque d’intérêt flagrant aux discours et opinions des femmes, etc.).

La séduction feinte : les compliments relatifs à l’apparence physique, non désirés par la personne qui les reçoit, ont pour effet de la réduire à l’état d’objet. Cela contribue à une sexualisation arbitraire et unilatérale des rapports professionnels.

Les propos sexistes sur la maternité et les charges familiales : même d’apparence anodine, ou sans réelle volonté de blesser, les remarques négatives adressées aux mères sont préjudiciables, d’autant plus qu’elles sont monnaie courante.

Sexisme au travail

Le sexisme ouvertement hostile

Dans ce cas de figure, le sexisme est intentionnel, bien visible, et sans équivoque. L’opinion négative et défavorable à l’égard des femmes est alors exprimée ouvertement, ce qui la rend plus facile à démontrer. Bien que cette forme de sexisme ne soit plus tolérée dans la plupart des milieux, on la retrouve encore dans les secteurs d’activité traditionnellement masculins, et dans les postes de gouvernance.

sexisme hostile

Le sexisme masqué

Leurs auteurs affichent publiquement une opinion favorable à l’égalité des sexes, alors que dans les actes, leur conduite peut aller à l’encontre totale de cet idéal (sous-valorisation de leurs collègues féminines, comportements poussant à l’échec, etc.). La nature cachée de ce sexisme est volontaire, mais l’intention de nuire est tout à fait consciente.

sexisme masqué

Le sexisme subtil

Le traitement inégalitaire est ici difficilement visible car directement lié aux stéréotypes de sexe profondément ancrés dans notre société, par les traditions et croyances populaires, la religion, la mythologie, certaines théories scientifiques, voire même certaines lois. Les acteurs de ce sexisme ne réalisent pas nécessairement que leur comportement est discriminatoire.

sexisme subtile

Interviews

Fehd Benchemsi : l'ambassadeur de la musique Gnaoua à Los Angeles

Cet artiste aux multiples facettes n’est plus ...

Le Fassicule, quand humour et sciences font bon ménage

Hakim Bennani AKA Le Fassicule nous divertit depuis des ...

Mehdi Nassouli : l'étoile montante de la musique Gnaoua

Mehdi Nassouli est un artiste marocain aux nombreuses ...

Samy Snoussi entre art et urbanisme

  Samy Snoussi, ce créatif franco-marocain dont ...

Tous les interviews

Derniers Articles

Generic placeholder image
Ramzi Boukhiam revient sur la Scène Mondiale du Surf

Boukhiam fait désormais partie du Top 34, ...

Generic placeholder image
Generic placeholder image
Generic placeholder image
Le Festival On Marche célébrera Marrakech

Le Festival international de danse  contemporaine ...

Generic placeholder image
Un vent de renouveau au Mövenpick Mansour Eddahbi Marrakech :

Au Mövenpick Mansour Eddahbi Marrakech, un vent de ...