Close

Défilés

JPG : ultime catwalk en apothéose

Défilés

50 ans de création. 50 ans de dévouement pour la mode. 50 ans retracés en un seul défilé, avec plus d'une centaine de passages, une pluie de stars, du grand spectacle et un cocktail d'émotions à fleur de peau. Comme on vous le disait il y a quelques jours, le couturier français Jean-Paul Gaultier allait célébrer son demi-siècle de carrière en faisant ses adieux à la Haute Couture lors d’un dernier défilé/événement. Et, autant dire, que son dernier show était si sensationnel qu’il a crée une véritable hystérie sur le podium. L’enfant terrible a balancé toute la sauce pour offrir au public un voyage fashion hors du temps. Un défilé magistral, féerique, spectaculaire…à marquer dans les annales. Oui, ce mercredi, une ambiance de folie flottait dans l’air du Théâtre du Chatelet à Paris. Pour tirer sa révérence en beauté et prendre une retraite bien méritée, le designer a mis les bouchées doubles : haut en couleurs, en folklore, en symbole et en magie, le catwalk était juste décadent et éblouissant, à son image. « C’était un joyeux bordel. Je n’ai jamais fait un défilé avec autant de mannequins », a-t-il expliqué. Sur scène, tous les tableaux étaient au rendez-vous, des années 80 à aujourd’hui. Ca s’est ouvert de manière glauque avec une atmosphère sombre, avant de faire jaillir un chaos fantaisiste et flamboyant. Au fil des passages, entre silhouettes improbables, styles extravagants et looks fétichistes, sans oublier les fameux best-sellers, corsets et marinières, JPG nous a gratifiés une ultime fois d’une véritable leçon de mode. Ce fut une rétrospective magistrale de son demi-siècle foisonnant et passionnant Côté mannequins, les it-girls sculpturales étaient de la partie, notamment Gigi Hahid, Karen Elson, Coco Rocha, Estelle Lefébure, Bella Hadid, Paris Jackson ou encore Irina Shayk. La fashion fanfare était ponctuée de tour de chant, bien entendu, avec des artistes de renom, à l’instar de Boy George et Mylène Farmer. Certes, la grande absente n’était autre que Madonna, muse du créateur. Mais, les fidèles Dita Von Teese, Amanda Lear et Rossy de Palma étaient bien là pour marquer le coup. Entouré d’une pléiade d’invités, en bleu de travail, le couturier de 67 ans a été congratulé et salué comme jamais. Ce défilé marque la fin d’une époque, mais la légende restera intacte. Merci l’artiste…

 

Interviews

Fehd Benchemsi : l'ambassadeur de la musique Gnaoua à Los Angeles

Cet artiste aux multiples facettes n’est plus ...

Le Fassicule, quand humour et sciences font bon ménage

Hakim Bennani AKA Le Fassicule nous divertit depuis des ...

Mehdi Nassouli : l'étoile montante de la musique Gnaoua

Mehdi Nassouli est un artiste marocain aux nombreuses ...

Samy Snoussi entre art et urbanisme

  Samy Snoussi, ce créatif franco-marocain dont ...

Harakatso, au-delà du sport

Sophia Touti alias Harakatso est une femme marocaine ...

Tous les interviews

Derniers Articles

Generic placeholder image
L’ORÉAL PARIS LANCE STAND UP CONTRE L’HARCÈLEMENT DE RUE

En partenariat avec l’ONG Hollaback!, ...

Generic placeholder image
Generic placeholder image
ON CRAQUE POUR LE NOUVEAU ROUGE HAUTE INTENSITÉ DE CHANEL

Le rouge à lèvres parfait dont on ...

Generic placeholder image
L’HUMOUR A L’HONNEUR A TAGHAZOUT BAY !

La troupe du Jamel Comedy Club (JCC) débarque ...

Generic placeholder image