Close

SOCIÉTÉ

L’école belge de Casablanca lance son école à ciel ouvert

SOCIÉTÉ

Lécole du dehors de l’école belge de Casablanca a été officiellement lancée, en présence de Monsieur Pierre-Yves JEHOLET, Ministre- Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Une importante délégation de dignitaires et de représentants des autorités marocaines et belges, ont assisté à cet évènement.

 

 

 

Le lancement de cette école à ciel ouvert a nécessité trois années de développement. Durant ce temps, les équipes du centre de développement des écoles belges au Maroc ont pensé et construit toutes les facettes de ce projet pédagogique innovant. Elles ont obserles meilleures pratiques denseignement du dehors à l’international, se sont entourées dexperts de cette pédagogie provenant de Hautes Ecoles denseignement supérieur de Belgique Francophone ainsi que dun duo darchitectes belge et marocain.  Dans le même temps, une formation sur-mesure a été conçue et donnée aux enseignants qui déploieront la pédagogie du dehors.

 

C’est ainsi quune infrastructure complète décole à ciel ouvert sera implantée sur un terrain 1,5 hectares dans l’enceinte du site actuel de l’école belge de Casablanca situé sur la route d’Azemmour. Lespace est aménagé sous forme de zones daccueil et de zones dapprentissage : zone aventure, zone « potager », zone animaux, station météo, espace rassemblement, coin feuUne éolienne, des panneaux photovoltaïques ainsi qu’une station de traitement deau y sont prévus également pour intégrer la dimension développement durable. Lespace comportera 3 pavillons-classes de 120m2 chacun, construits en bois et montés sur pilotis. Cette école du dehors est dimensionnée pour pouvoir accueillir simultanément une centaine délèves. Dans un premier temps, ce concept pédagogique sera déployé pour les niveaux scolaires de la classe daccueil à la 2ème primaire, il concernera donc les enfants âgés de 2 ans à 7 ans qui bénéficieront d’un enseignement mixte classe traditionnelle/ classe du dehors.

 

A travers ce projet pionnier, l’école belge de Casablanca entend apporter à ses élèves tous les bénéfices de l’éducation en plein air en transférant une partie des apprentissages en dehors des salles de classe traditionnelles. Parmi les apports répertoriés de ce concept pédagogique qui met l'accent sur l'exploration, l'expérimentation et l'interaction avec la nature :  accroit la performance scolaire, favorise le développement personnel de l’enfant, développe les capacités de coopération et connecte l’enfant à la Terre. Par exemple, la performance scolaire est stimulée par un renforcement de la capacité de concentration, de mémorisation et de résolution de problèmes grâce à la posture active dans laquelle est placé l’enfant. Ce dernier enrichit son vocabulaire et développe des facilités de communication. Il est aussi plus heureux et moins stressé en apprenant à lextérieur. …

Interviews

Fehd Benchemsi : l'ambassadeur de la musique Gnaoua à Los Angeles

Cet artiste aux multiples facettes n’est plus ...

Le Fassicule, quand humour et sciences font bon ménage

Hakim Bennani AKA Le Fassicule nous divertit depuis des ...

Mehdi Nassouli : l'étoile montante de la musique Gnaoua

Mehdi Nassouli est un artiste marocain aux nombreuses ...

Samy Snoussi entre art et urbanisme

  Samy Snoussi, ce créatif franco-marocain dont ...

Tous les interviews

Derniers Articles

Generic placeholder image
"Eid Brunch & Stay" au Conrad Rabat Arzana

Au coeur du printemps 2024, le Conrad Rabat Arzana ...

Generic placeholder image
Rosebud, l’expo de Najia Mehadji à L’Atelier 21

L’artiste plasticienne Najia Mehadji ...

Generic placeholder image
Generic placeholder image
La comédie « Redoutables » au Studio des Arts Vivants

La 13ème édition des Théâtrales ...

Generic placeholder image
Ouverture imminente du Radisson Hotel Casablanca Gauthier la Citadelle

Avec l'ambition de doubler sa présence au Maroc, ...