Close

News société

LA PATROUILLE DE LA MARCHE VERTE FAR POUR LE FINISH DU RALLYE AICHA DES GAZELLE

News société

Après neuf jours de course intense, les Gazelles méritaient bien leur arrivée de star sur la plage d’Essaouira samedi dernier. Les équipages étaient attendus par de nombreux supporters et des familles venues de France, comme les amis d’Ingrid et Mylène, l’équipage 40 (Ingrid AMBLARD / Mylène MEJEAN), qui étaient 22 à venir d’Alès pour l’arrivée de leurs championnes. « Elles ont assuré », se félicitent leurs proches. « Betty, c’est une compétitrice, elle a ça dans les gênes », se réjouit de son côté celui qui prépare les quads de l’équipage 39 (Betty KRAFT / Sonia BAUDOIN-GUERARD) depuis neuf ans maintenant.

Pour l’arrivée de cette 30e édition, les Gazelles ont eu droit à un superbe cadeau : la patrouille de la Marche verte Force Aérienne Royale du Maroc  a encadré l’arrivée des équipages en faisant un spectacle dans les airs, sous les yeux émerveillés du public. Sur la plage, le défilé se fait au son des klaxons ou de la sirène, quand il s’agit des véhicules des pompiers.

Chaque équipage gagnant des différentes catégories défile sous l’arche de l’arrivée. . Même à l’arrivée, la solidarité est toujours de mise : Sophie et Julie, de l’équipage 143 (Julie KOHLMANN / Sophie FABRI) font monter sur leur 4×4 Karima et Anne-Marie, de la team 142 (Karima LAAROUSSI MOUHYI / Anne-Marie BORG), privées de rallye dès la première étape après un problème mécanique.

« Avec cette 30e édition, c’est le Maroc qui prend un nouveau départ »

Une fois garées, les Gazelles ont rendez-vous dans le patio de l’hôtel Medina, à deux pas de la plage, pour la remise des prix. Elles font leur entrée sous une haie d’honneur formée par tous les organisateurs qui les applaudissent.

« Cette 30e édition a été compliquée, mais nous y sommes arrivés et ce, grâce à vous », souligne d’emblée Dominique avant d’appeler sur scène, à ses côtés, l’ensemble de l’équipe Maïenga, qui s’est battue depuis le premier report de mars 2020 pour que l’événement puisse se tenir. Les membres de Maïenga sont rejoints par le reste des organisateurs auxquels les Gazelles rendent hommage avec une standing ovation. « Vous êtes tous des maillons de la chaîne, merci de cette ambiance et de votre bienveillance », remercie Dominique.

Le gouverneur d’Essaouira, Monsieur André Azoulay, Monsieur El Maliki, et le directeur de l’Office national marocain du Tourisme, Monsieur El Fakir, étaient présents ainsi que Madame El Hairy, la secrétaire d’Etat chargée de la Jeunesse et de l’Engagement, qui a insisté : « Vous avez réussi à faire l’incroyable ! ». De nombreux partenaires ont également fait le déplacement. Parce que sans eux le rallye n’existerait pas.

Chaque podium de chaque catégorie est ensuite venu sur scène recevoir ses récompenses, à commencer par les quads/SSV, « une catégorie qui grandit ». Avant le podium de la catégorie 4×4, l’équipage 240 (Juliette LEPAGE / Dominique CAPDEVIELLE / Sandrine LEPAGE) a été appelé sur scène, ovationné par les Gazelles. « Je ressens beaucoup de fierté. Ça y est, l’équipage Mirage fait partie de la famille Gazelles. Merci à toutes, je me souviendrai de ces rencontres très marquantes », a souligné Juliette, la benjamine de l’aventure, pour qui participer au rallye était un double défi en tant que femme aveugle et autiste asperger.

Les gagnantes du jour n’étaient pas que sur le plan sportif. Le challenge Beauty Car Euro 4×4 Parts qui récompense le covering qui a le plus séduit les gazelles à été attribué à l’équipage 142 (Karima LAAROUSSI MOUHYI / Anne-Marie BORG), tandis que le challenge Solidarité Goodyear a été remis à la team 238 (Hélène GRAND'EURY / Charlotte ZUCCONI). « À partir du moment où on a été hors classement, on s’est dit pourquoi pas se rendre utile. Donc on a été là et on a remis pas mal de Gazelles sur le droit chemin », confie Hélène. Nouveauté cette année, un jury composé des membres du comité RSE du Rallye Aïcha des Gazelles a voté pour le meilleur projet associatif et a désigné l’association  « Toutes à l’école » représentée par l’équipage 202 (Fabienne GALIDIE / Sophie TAKENOUTI). Maïenga leur a remis un chèque de 10.000 euros pour soutenir cette association. « Sans l’instruction, on n’avance pas. Les femmes instruites éduquent leurs enfants et c’est comme ça que le monde avance », a fait remarquer Sophie.

Le soir, un dîner et une soirée privée attendait les gazelles avec Yannick Noah sur scène.

Interviews

Fehd Benchemsi : l'ambassadeur de la musique Gnaoua à Los Angeles

Cet artiste aux multiples facettes n’est plus ...

Le Fassicule, quand humour et sciences font bon ménage

Hakim Bennani AKA Le Fassicule nous divertit depuis des ...

Mehdi Nassouli : l'étoile montante de la musique Gnaoua

Mehdi Nassouli est un artiste marocain aux nombreuses ...

Samy Snoussi entre art et urbanisme

  Samy Snoussi, ce créatif franco-marocain dont ...

Harakatso, au-delà du sport

Sophia Touti alias Harakatso est une femme marocaine ...

Tous les interviews

Derniers Articles

Generic placeholder image
L’IFC RETROUVE (ENFIN) SON PUBLIC

La saison 2020/2021 a été particulière ...

Generic placeholder image
LA PATROUILLE DE LA MARCHE VERTE FAR POUR LE FINISH DU RALLYE AICHA DES GAZELLE

Après neuf jours de course intense, les Gazelles ...

Generic placeholder image
SHIRU OUVRE SA 3E ADRESSE A CASABLANCA

Le Groupe Shiru poursuit son expansion à Casablanca ...

Generic placeholder image
L’ORIENTAL FASHION SHOW À LA MILAN FASHION WEEK

Pour sa première édition à Milan, ...

Generic placeholder image