Close

Specials

Le Fassicule, quand humour et sciences font bon ménage

Specials

Hakim Bennani AKA Le Fassicule nous divertit depuis des années. Maroco-russe, ce jeune homme de 29 ans est né et a grandi à Casablanca. Installé à Bruxelles pour poursuivre ses études en médecine, il nous prouve par sa créativité sans limite que l’on peut rire de tout et surtout des stéréotypes marocains. Rencontre avec Le Fassicule dans une interview InSecret exclusive.

Comment est né le personnage Le Fassicule ?

En 2014, j’ai commencé à faire des snaps personnels que mes amis likaient. Un jour, on m’a proposé de me faire une page Facebook, j’hésitais entre plusieurs noms, et à un moment, j’ai pensé au « Fassicule » voire « le manuel du fassi ». En l’espace de quelques mois, mes vidéos ont connu un réel succès, mais le vrai déclic était la vidéo au sujet de l’aéroport, appelée « l’aéroport international de Casablanca ». J’y ai décrit une situation qui était à l’époque, assez commune et que beaucoup de gens ont vécu à l’aéroport de Casablanca. Avec la musique de l’exhortant en fond, les fiches qu’il fallait remplir, les hôtesses qui te servent des boissons… Mes followers ont énormément apprécié le concept, le reste en a naturellement découlé.

D’où te vient cette passion pour la comédie et quel a été le déclic qui t’a poussé vers la création de contenu sur le digital ?

Ma famille m’a toujours encouragé, j’ai donc décidé de me lancer dans cette aventure. J’ai commencé par avoir des ajouts sur Snapchat, ce qui m’a motivé à me lancer plus tard sur Instagram. Ce qui est également motivant, ce sont les retours positifs que je reçois de la part de personnes que je ne connais pas.

Si tu devais choisir un seul concept entre « Miss et Mister Ginger » et « CHO LANTA » que tu penses avoir engagé les personnes qui te suivent jusqu’à présent, lequel serait-il et pourquoi ?

Sur Instagram, la particularité est que j’ai une communauté très solide que j’ai appelé « Gingers ». Il y a donc une forte interaction, chose qui me fait aimer davantage ce que je fais et me donne le courage de continuer. Je trouve que c’est toujours un plaisir quand les gens me reconnaissent dans la rue, ils viennent chiller avec moi tranquillement. Il faut toujours rester humble !

Où puises-tu ton inspiration pour tes Entertainment Videos et comment concrétises-tu l’idée ?

Je ne prends pas vraiment le temps d’écrire. Quand j’ai une vidéo en tête, je l’enchaîne directement, je prends juste quelques minutes avant pour formuler la vidéo et je fonce. Je m’inspire des choses qui relèvent de mon quotidien, et tant que ma communauté se retrouve dans ce que poste, je vais continuer à les divertir.

Peux-tu nous parler de ton expérience de confinement en termes de création de contenu ?

Pendant le confinement, j’ai fait beaucoup de lives appelés les lives fassiculaires. Il y a Gad Elmaleh qui a débarqué sur l’un de mes lives, j’en ai fait aussi avec Ouadih Dada. C’est un feeling exceptionnel que je ressens en faisant des lives spontanés où je fais monter des gens, on rigole…

Tu as une communauté engagée et ton contenu est visionné par des milliers de marocains. De quelle manière penses-tu pouvoir participer à améliorer les mentalités ou la conscience collective au Maroc ?

Depuis 2019, j’essaie de familiariser les gens avec des termes médicaux car je sais que ce n’est pas toujours facile de les assimiler. C’est quelque chose qui me tient à cœur, j’ai déjà réalisé des vidéos sur le diabète, l’asthme, l’hypertension, la pilule contraceptive… J’ai tardé à en rajouter étant donné que cela me demande du temps et que je n’ai pas de studio, mais je compte en faire prochainement.

 

Interviews

Fehd Benchemsi : l'ambassadeur de la musique Gnaoua à Los Angeles

Cet artiste aux multiples facettes n’est plus ...

Le Fassicule, quand humour et sciences font bon ménage

Hakim Bennani AKA Le Fassicule nous divertit depuis des ...

Mehdi Nassouli : l'étoile montante de la musique Gnaoua

Mehdi Nassouli est un artiste marocain aux nombreuses ...

Samy Snoussi entre art et urbanisme

  Samy Snoussi, ce créatif franco-marocain dont ...

Harakatso, au-delà du sport

Sophia Touti alias Harakatso est une femme marocaine ...

Tous les interviews

Derniers Articles

Generic placeholder image
L’IFC RETROUVE (ENFIN) SON PUBLIC

La saison 2020/2021 a été particulière ...

Generic placeholder image
LA PATROUILLE DE LA MARCHE VERTE FAR POUR LE FINISH DU RALLYE AICHA DES GAZELLE

Après neuf jours de course intense, les Gazelles ...

Generic placeholder image
SHIRU OUVRE SA 3E ADRESSE A CASABLANCA

Le Groupe Shiru poursuit son expansion à Casablanca ...

Generic placeholder image
L’ORIENTAL FASHION SHOW À LA MILAN FASHION WEEK

Pour sa première édition à Milan, ...

Generic placeholder image