Close

Sassies

Le sexe autour du monde : L’érotisme japonais

Sassies

Cette semaine, nous allons faire un voyage au cœur de cet imaginaire hautement érotique que porte l’Empire du soleil levant. Entre geishas, estampes nippones, mangas érotiques et autres, le Japon est un pays qui éveille les fantasmes. Tour d’horizon cette semaine au sujet de l’érotisme japonais.

 

L’érotisme au Japon est un art de vivre. Dans ce pays volcanique, secoué régulièrement par des tremblements de terre parfois mortels, l'érotisme est à l'épicentre d’une secousse créative permanente, estime la grande prêtresse de l'amour et du plaisir dans ce pays, Agnès Giard.

Pour son bonheur, ou son malheur, le Japon n'a pas connu une certaine Eve, son serpent et sa pomme. Pas de faute originelle, donc le sexe n'y est pas tabou, même si le pays a connu des périodes de pruderie et de répression. Les spécialistes vous diront que même en pleine période Edo, du XVIIe au XIXe siècle, on cherchait à pérenniser le désir sexuel, en retardant son accomplissement, voire en le cultivant avec élégance.

 

Nishikawa Sukenobu (1671-1751) /Estampe érotique (shunga)

Impression sur bois rehaussée de couleurs, sur fond vert. (1711-1716)

Scène de séduction entre un homme et une jeune femme avec, à l’arrière-plan, un luth japonais à trois cordes (shamisen). Le Museum of Fine Arts de Boston possède une œuvre identique, à ceci près qu’elle est dépourvue de couleurs.

 

 

Le sexe, un acte sacré

Au pays du Soleil Levant, on magnifie les pulsions sexuelles. "C'est l'acte fondateur par lequel on participe au renouvellement des forces de la vie" précise Agnès Giard. La sexualité est partout. Aux fêtes de la fertilité, les danses miment l'étreinte, l'union charnelle. Les femmes agitent des grelots, censés évoquer les spasmes de plaisir. Dans les sanctuaires se trouvent des statues avec des phallus que les grand-mères font toucher aux jeunes garçons pour leur virilité. Elle ajoute : "la sexualité est la seule manière de lutter contre les puissances de mort".

Pour comprendre le statut si particulier du sexe au Japon, il faut d’abord savoir que dans ce pays, le sexe renvoie à une origine divine. « On considère que le monde a été créé par l’union d’un homme et d’une femme». Faire l’amour c’est donc « se rendre l’égal des dieux » dans la société shintoïste.

De plus, au plan mythologique, le sexe met en contact avec des forces lumineuses autant que sombres, et « c’est ce côté sombre que l’on apprend à gérer en le visualisant ». C’est sous cet éclairage qu’il faut voir l’absence de tabous dans les représentations sexuelles.

 

Au Japon, il n’y a pas de tabou religieux concernant la sexualité : faire l’amour est considéré comme un acte sacré, qui participe de l’acte divin. C’est en faisant l’amour que les dieux ont créé le monde. En se laissant envahir par le désir, en se laissant emporter par le plaisir, par cette force motrice qui anime toutes choses sur Terre, les humains deviennent donc l’égal des dieux. Ils luttent contre les forces de la mort et de l’anéantissement. 

 

Poétique, osé, sans tabou, pervers, déviant, fétichiste : que ne s’est-il dit sur l’érotisme du pays du Soleil Levant ? Le rapport au sexe de cette société à la fois si traditionnelle et si excentriquement contemporaine, imprégnée de shintoïsme, est peut-être un des plus passionnants qui soient dans le monde

Interviews

Fehd Benchemsi : l'ambassadeur de la musique Gnaoua à Los Angeles

Cet artiste aux multiples facettes n’est plus ...

Le Fassicule, quand humour et sciences font bon ménage

Hakim Bennani AKA Le Fassicule nous divertit depuis des ...

Mehdi Nassouli : l'étoile montante de la musique Gnaoua

Mehdi Nassouli est un artiste marocain aux nombreuses ...

Samy Snoussi entre art et urbanisme

  Samy Snoussi, ce créatif franco-marocain dont ...

Tous les interviews

Derniers Articles

Generic placeholder image
Ramzi Boukhiam revient sur la Scène Mondiale du Surf

Boukhiam fait désormais partie du Top 34, ...

Generic placeholder image
Generic placeholder image
Generic placeholder image
Le Festival On Marche célébrera Marrakech

Le Festival international de danse  contemporaine ...

Generic placeholder image
Un vent de renouveau au Mövenpick Mansour Eddahbi Marrakech :

Au Mövenpick Mansour Eddahbi Marrakech, un vent de ...