Close

Healthies

Le tricot, l'activité 100% bien être

Healthies

Tricoter au coin du feu, sous un plaid, une tasse de chocolat chaud à la main… Les activités manuelles prennent de plus en plus d’ampleur dans notre quotidien et le tricot en fait partie.

Le tricot, la nouvelle thérapie manuelle !

La tricothérapie est l’art de se faire du bien en tricotant. Une habitude chère à nos grands-mères et qui fait son grand retour auprès des jeunes générations depuis quelques années. Portée par la vague du Do It Yourself, cette activité n’est plus seulement en vogue mais elle nous fait également du bien.

Le Dr Herbert Benson, professeur de médecine à l’université de Harvard, affirme que les travaux d’aiguilles réguliers peuvent induire un état de relaxation comparable à celui de la méditation et du yoga. Il ajoute que le tricot peut limiter l’hypertension et soulager les douleurs chroniques.

Les bienfaits du tricot 

Rend heureux : Une étude scientifique a été réalisé sur 3545 tricoteurs. 81 % des interrogés affirment qu’ils se sentaient plus heureux et moins stressés après avoir tricoté. Le tricot demande de se concentrer sur un mouvement que l’on répète encore et encore, et nous offre ainsi un moment parfait de relaxation. Et oui le tricot rend heureux !

Réduit le stress : Une étude menée par la psychologue américaine Ann Futterman-Collier a prouvé que cette activité manuelle permettait de réduire le rythme cardiaque et le taux de stress, et donc de lutter contre les symptômes de l'anxiété.

Lutte contre l’hyperactivité : Certaines études montrent l’aide que représente le tricot pour les personnes hyperactives. Avec des aiguilles et des pelotes de laine, on réussit à libérer l’excès d’énergie pour se concentrer sur une seule tâche et donc se calmer.

Améliore l’estime de soi : Une étude menée en 2009 au Canada sur 38 femmes hospitalisées pour anorexie va dans ce sens. Non seulement 74% des patientes ont affirmé que le tricot leur permettait de se sentir moins préoccupées par leur poids, mais en plus cette activité leur procurait un sentiment de satisfaction et d'accomplissement.

Soulage l’anxiété et la dépression : Les mouvements rythmiques et le sens de la perfection du tricot peuvent aider à détourner l’attention des symptômes de l’anxiété, de la dépression. Dès que vous sentez les premiers signes d’anxiété ou de dépression vous envahir, attrapez vos aiguilles à tricoter pour vous aider à contenir ces symptômes.

Stimule le cerveau : Nos grands-mères avaient finalement tout compris. Car en plus d'être bon pour le moral, le tricot a aussi un effet bénéfique sur notre cerveau. Le tricot aiderait à lutter contre les maladies comme l’Alzheimer. Cela peut permettre aux personnes âgées de perdre moins la mémoire.

 

Apprendre à tricoter n’est peut-être pas en 1ère position sur votre "to do list…" alors pourquoi ne pas s’y mettre dès maintenant et en faire la nouvelle résolution 2021.

 

Interviews

Fehd Benchemsi : l'ambassadeur de la musique Gnaoua à Los Angeles

Cet artiste aux multiples facettes n’est plus ...

Le Fassicule, quand humour et sciences font bon ménage

Hakim Bennani AKA Le Fassicule nous divertit depuis des ...

Mehdi Nassouli : l'étoile montante de la musique Gnaoua

Mehdi Nassouli est un artiste marocain aux nombreuses ...

Samy Snoussi entre art et urbanisme

  Samy Snoussi, ce créatif franco-marocain dont ...

Harakatso, au-delà du sport

Sophia Touti alias Harakatso est une femme marocaine ...

Tous les interviews

Derniers Articles

Generic placeholder image
VAINCRE LES CANCERS PEDIATRIQUES EN AFRIQUE

Les chiffres sont alarmants. Selon l'OMS, sur les 400 000 ...

Generic placeholder image
UN CONCOURS ARTISTIQUE À M AVENUE

M Avenue lance la première édition de M ...

Generic placeholder image
L’IFC RETROUVE (ENFIN) SON PUBLIC

La saison 2020/2021 a été particulière ...

Generic placeholder image
LA PATROUILLE DE LA MARCHE VERTE FAR POUR LE FINISH DU RALLYE AICHA DES GAZELLE

Après neuf jours de course intense, les Gazelles ...

Generic placeholder image
SHIRU OUVRE SA 3E ADRESSE A CASABLANCA

Le Groupe Shiru poursuit son expansion à Casablanca ...