Close

CULTURE

Lectures d’automne : découvrez les coups de cœur de la rédaction

CULTURE

Psychopompe d’Amélie Nothomb

 

Comme à chaque rentrée, Amélie Nothomb nous revient. Cette fois-ci, l’autrice nous révèle sa fascination pour les oiseaux (le livre s’ouvre d’ailleurs avec un conte asiatique racontant l’histoire d’un veule marchand et de sa femme-oiseau), qu’elle a appris à aimer au gré des déménagements imposés par les fonctions diplomatiques de son père, décédé en 2020 et avec qui les relations n’étaient pas toujours évidentes. Une quête de liberté qu’elle va essayer de conquérir avec l’écriture : "Je continuai à écrire à tire-d’aile. Chaque manuscrit constituait une migration inconnue". Un roman plein de poésie mais aussi empli de moments plus sombres comme son passif d’anorexique, une agression sexuelle ou la perte de plusieurs proches.

 

Des noces en or de Sylvie Baron

 

Quand une actrice star décide de célébrer son mariage dans la petite ville de Chantelauze, c’est la consécration pour les élus de la commune. Et pour cause, leur village est réputé pour ne compter aucun divorce parmi les unions qui ont été célébrés là-bas. A tel point que tout le monde se presse dans ce village du Cantal pour convoler, un vrai business pour le coin. Mais, pour Mehdi, journaliste, et son ami sociologue JC, ce "miracle" est un peu trop beau pour être vrai. Aidés de leurs amies Fanny, elle-même originaire de Chantelauze, et Charlotte, ils décident de se rendre sur place pour enquêter et faire la lumière sur cette affaire qui leur semble bien louche.

C’est un charmant voyage que nous offre Sylvie Baron avec cette histoire qui fleure bon la tranquillité des petites villes de campagne et a tout du conte... mais qui va se révéler plus tragique que prévu !

 

L’étoile du désert de Michael Connelly

 

Après avoir quitté un LAPD trop misogyne, défaitiste et bureaucrate selon elle, Renée Ballard revient pour prendre la direction de l’unité des Affaires non résolues. Une équipe avec peu de moyens mais la jeune femme a une certaine liberté dans le choix de ses recrues. Et elle rappelle Harry Bosch, désormais retraité, pour l’aider à résoudre une enquête épineuse et politique : le meurtre de deux jeunes femmes, tuées de la même façon mais à 10 ans d’écart. Pour Harry, l’offre est difficile à refuser, d’autant plus qu’il aura la possibilité de se pencher sur une affaire, le meurtre de toute une famille, qu’il n’a pas pu résoudre quand il était encore dans les forces de police.

Interviews

Fehd Benchemsi : l'ambassadeur de la musique Gnaoua à Los Angeles

Cet artiste aux multiples facettes n’est plus ...

Le Fassicule, quand humour et sciences font bon ménage

Hakim Bennani AKA Le Fassicule nous divertit depuis des ...

Mehdi Nassouli : l'étoile montante de la musique Gnaoua

Mehdi Nassouli est un artiste marocain aux nombreuses ...

Samy Snoussi entre art et urbanisme

  Samy Snoussi, ce créatif franco-marocain dont ...

Tous les interviews