Close
Menu

Specials

Marouane Gharnate : Un symbole d'engagement

Specials

Marouane Gharnate, une personnalité enjouée et un homme qui essaye de faire évoluer les mentalités à travers un contenu pertinent orienté vers les parents. Quand nous lui avons demandé qui se cache derrière son personnage publique, il nous répond « un enfant qui essaye de grandir mais avec ces propres choix et ces valeurs » et cette âme d’enfant a encore beaucoup à apporter à notre société. Interview confidence avec ce symbole d’engagement social et parental.


Peux-tu nous raconter ton histoire ?

J'étais un enfant actif avec un niveau scolaire moyen, mon orientation artistique été connue de ma petite famille et de mon entourage. Mon enfance et mon adolescence ont été marquées par plusieurs activités associatives et sociales. Après l’obtention de mon baccalauréat, j’ai créé l’association SOS Jeunes qui œuvre dans la lutte contre la déperdition scolaire. J'ai également suivi des études en droit, à travers une Licence et Master en droit des affaires.

Cependant mon amour pour l'animation m’a poussé à suivre d’autres formations en communication et journalisme pour pouvoir exercer le métier de mes rêves et devenir une personne capable de partager un savoir ou une opinion avec d'autres personnes et pouvoir participer au changement positif de mon pays.

D’où te vient cette passion pour la télévision et quel a été le déclic qui t’a poussé à en faire une carrière ?

Mon amour pour l’animation a commencé dans l'événementiel, à travers l'animation de plusieurs évènements associatifs, festivals, cérémonies d'entreprises, etc. Ceci m'a donné la chance de créer mon propre réseau professionnel. Mon rêve s'est développé au fur et à mesure et j’ai commencé à rêver de faire un programme télévisé. Après avoir passé une dizaine de casting, armé d’une grande patience et conscient que le travail dur aboutirait, j’ai enfin été reçu une proposition pour démarrer cette expérience suite à l'arrivée de la chaîne privée TÉLÉ MAROC en 2017.
Après 2 ans en son sein, je me trouve aujourd’hui dans une nouvelle aventure, à la première chaîne marocaine, à travers l'animation du programme OUSRATI, le programme matinal de la chaîne.



Qu’est ce qui t’a mené vers la création de contenu sur Youtube ?

La transition vers YouTube a été le fruit d’une mûre réflexion, suite au changement que le monde connaît. Je me suis posé plusieurs questions, surtout après la crise sanitaire du Corona Virus et l'inconscience que je voyais chez de nombreuses personnes. Je me demandais comment je pourrai être utile et aider à changer les mentalités. Je n’ai pas trouvé d’autre réponse que de travailler sur l'enfance et créer le changement à la source. Donc la création de contenu à travers YouTube semblait être la meilleure solution.

Quel a été le déclic qui t’a poussé à lancer « Papa Positif » et « Nsawlak 3la Wldak» ?

Chacun de nous a des problèmes psychiques ancrés dans sa personnalité dès l’enfance et cela à cause d'une éducation remplie de tabous et d'interdictions non justifiés. Et si on répète la même chose avec nos enfants, nous devrons oublier le changement.
Papa Positif vient donc comme capsules funny qui traitent des sujets autour de la parentalité positive. Nsawlak 3la Wldak est un talk-show qui invite des célébrités à répondre à des questions autour de l'éducation de leurs enfants, un vrai partage d'expériences de parents et non pas d'artistes.

Quelle est ton inspiration première dans la création de contenu de tes épisodes ?

Ma fille YACOUT, ma princesse, ma fleur, ma copine comme je l'appelle toujours.

Quelle est la réaction de ta communauté vis-à-vis de ces concepts uniques qui essaient de changer l’éducation de toute une génération ?

J’ai reçu une très belle réaction de la part de la communauté. Je suis vraiment ému des commentaires positifs et messages que je reçois chaque jour. Il y a même des personnes qui me demandent d'aborder des sujets précis pour répondre à leurs questions. Je suis vraiment confiant de mes concepts et je suis convaincu que la poursuite du travail sur mon contenu pourra me permettre d’avancer dans cette direction.

Tu es une personne open-minded dans une société marocaine aux principes et valeurs ancrés, comment vois-tu évoluer ta carrière dans ce contexte ?

Rester observateur ne changera jamais les choses, il vaut donc mieux de passer à l'action et changer au moins 1% au lieu de ne même pas essayer et passer à côté de nombreux défis et expériences dans la vie. Rester positif et optimiste est ma devise.


Dans l’idéal, tu aimerais faire une interview avec quelle personnalité pour « Papa Positif » et « Nsowlk ala wledtk » ?

Ce n'est peut-être pas philosophique, mais tous les parents ont des histoires avec leurs enfants. L'idéal est d'inviter des célébrités avec des histoires motivantes et spéciales pour pouvoir arriver à mon objectif, à savoir sensibiliser toutes les familles à s'engager positivement dans
l'éducation de leurs enfants et comprendre que seuls la communication et l'amour pourront nous donner un peuple conscient, qui se respecte et qui est capable de développer son pays.

Dernière question, quel héritage intellectuel et social aimerais-tu laisser à ta fille ?

Le partage, la tolérance et l'art de vivre.

 

 

Interviews

Fehd Benchemsi : l'ambassadeur de la musique Gnaoua Ă  Los Angeles

Cet artiste aux multiples facettes n’est plus ...

Le Fassicule, quand humour et sciences font bon ménage

Hakim Bennani AKA Le Fassicule nous divertit depuis des ...

Mehdi Nassouli : l'Ă©toile montante de la musique Gnaoua

Mehdi Nassouli est un artiste marocain aux nombreuses ...

Samy Snoussi entre art et urbanisme

  Samy Snoussi, ce créatif franco-marocain dont ...

Harakatso, au-delĂ  du sport

Sophia Touti alias Harakatso est une femme marocaine ...

Tous les interviews

Derniers Articles

Generic placeholder image
Toutes les stars qui ont assisté au Super Bowl 2021

La plus grande nuit du sport, bah c’était ...

Generic placeholder image
The Weeknd met le feu au Super Bowl 2021

Qui a besoin d'un Grammy quand on est le meilleur artiste ...

Generic placeholder image
« Nweta Bene » : Les Inqualifiables déploient un nouveau concept

Portés par l’ambition de partager un nouveau ...

Generic placeholder image
La chĂ©rophobie, cette peur irrationnelle d'ĂȘtre heureux

Vous est-il déjà arrivé d’avoir ...

Generic placeholder image
"Aimer sans masque" parle d'amour et de relations

Chers bouquineurs, je suis contente de vous retrouver ...