Close

Défilés

Victoria's Secret : c'est officiel, les anges ne monteront pas sur scène cette année...

Défilés

Mauvaise nouvelle pour tous les accros de la griffe de lingerie. La rumeur qui ne cessait d’enfler ces derniers temps s’avère finalement véridique : Victoria's Secret a bel et bien décidé de ne pas organiser son mythique show cette année. Pour la première fois depuis 1995, l’enseigne haut de gamme ne mettra pas ses célèbres anges sur le podium. La raison ? Entre les difficultés financières, les polémiques qui se sont accumulées, le départ de Karlie Kloss et surtout suite aux répercussions du mouvement #metoo, le géant américain a décidé de rompre l’image de la femme-objet que reflétait son message. Après plusieurs années de chute d’audiences de ce défilé, la marque a du faire profil bas. En effet, le défilé très sexy avait séduit plus de 9 millions de spectateurs américains en 2014, contre seulement 3, 3 millions l’année dernière. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Il faut dire aussi que la marque a été victime de plusieurs scandales : son ancien chef marketing Ed Razek, a été très critiqué en affirmant qu’il interdirait les « grosses et les transgenres dans le show », alors que le président de la griffe, Les Wexner, a été accusé d’être très proche de Jeffrey Epstein, un homme d’affaires coupable de trafic de mineurs. De plus, avec l’avènement poussé du sexisme, les codes ont changé et la sexy-attitude se doit d’être plus nuancée. Serait-ce la fin du glamour et des paillettes ? Tenues affriolantes et positions suggestives ne feraient-elles plus vendre ? L’équipe de Victoria’s Secret devra surtout retravailler son positionnement et sa stratégie marketing. Miser sur des tops à la mode, à l’instar de Kendall Jenner, Bella Hadid ou Alexina Graham, c’est bien. Mais encore faut-il jouer sur la diversité. Femmes rondes et mannequins transgenres doivent être de la partie. Il s’agit de s’adapter pour contenter tout le monde. Et pour contrer le harcèlement sexuel, il faut aussi jouer la carte de la prudence pour ne pas attiser toutes les nouvelles associations féministes. Parmi elles, « Model Alliance » qui soutient les mannequins, aurait affirmé que plus de 100 jeunes filles avaient signé une lettre demandant à Victoria’s Secret d’adopter son programme « Respect », visant à prévenir les agressions sexuelles et à garantir des conditions de travail équitables. Il serait donc temps de changer la donne, de s’éloigner des scandales et d’apporter un nouveau souffle à la marque.

Interviews

Fehd Benchemsi : l'ambassadeur de la musique Gnaoua à Los Angeles

Cet artiste aux multiples facettes n’est plus ...

Le Fassicule, quand humour et sciences font bon ménage

Hakim Bennani AKA Le Fassicule nous divertit depuis des ...

Mehdi Nassouli : l'étoile montante de la musique Gnaoua

Mehdi Nassouli est un artiste marocain aux nombreuses ...

Samy Snoussi entre art et urbanisme

  Samy Snoussi, ce créatif franco-marocain dont ...

Harakatso, au-delà du sport

Sophia Touti alias Harakatso est une femme marocaine ...

Tous les interviews

Derniers Articles

Generic placeholder image
L’ORÉAL PARIS LANCE STAND UP CONTRE L’HARCÈLEMENT DE RUE

En partenariat avec l’ONG Hollaback!, ...

Generic placeholder image
Generic placeholder image
ON CRAQUE POUR LE NOUVEAU ROUGE HAUTE INTENSITÉ DE CHANEL

Le rouge à lèvres parfait dont on ...

Generic placeholder image
L’HUMOUR A L’HONNEUR A TAGHAZOUT BAY !

La troupe du Jamel Comedy Club (JCC) débarque ...

Generic placeholder image