Close

CULTURE

Zainab Fasiki, une guerrière féministe et rebelle

CULTURE

A 24 ans, cette jeune marocaine, au caractère bien trempé, lutte à sa manière pour la liberté de la femme et briser les tabous liés au corps féminin dans le monde arabe. Son arme : la Bande Dessinée. Originaire de Fès, Zainab Fasiki était une enfant sage, mais elle ne supportait pas les inégalités dans la fratrie. Pourquoi ses frères bénéficiaient de bien plus de liberté qu’elle ? Un constat qu’elle fit au-delà des frontières familiales, même à l’école et partout ailleurs. Consciente des limites et des freins d’être une femme dans une société conservatrice, elle décida de se lancer dans une bataille personnelle à l’encontre de cette injustice sociale. Bien qu’elle soit diplômée en ingénierie mécanique, elle se tourne vers le dessin, sa passion depuis toujours. Plus qu’un simple passe temps, c’est même un exutoire, un moyen salutaire pour échapper à la dure réalité qu’elle vit au quotidien. Progressivement, ces illustrations font le tour d’Instagram. Son crédo : briser les tabous liés au corps féminin en dessinant des nus pour dédramatiser l’éducation sexuelle. Malgré la polémique et les propos haineux, le succès est au rendez-vous. En 2015, elle collabore avec le satirique Skefkef pour faire davantage connaître son travail. Par la suite, lors d’une résidence artistique espagnole, l’artiste a lancé son projet multimédia « Hshouma » (BD&site web) qui drainera plusieurs tables rondes autour de thèmes délicats comme l’homosexualité, les rapports sexuels hors mariage ou encore la violence envers les femmes. Zainab a également crée l’Association « Women Power » pour soutenir de jeunes artistes marocaines via des ateliers de coaching. Enchaînant les projets, plus déterminée que jamais à marquer les esprits et bousculer les mentalités, l’illustratrice féministe vient de sortir sa nouvelle BD « Feyrouz Versus The World », avec la maison d’édition libanaise ToshFesh, mettant en scène une jeune fille émancipée de la région MENA qui rêve d’aller à la conquête du monde mais doit affronter sa famille conservatrice religieuse qui bloque ses envies de globetrotteuse. Ou quand la fiction rejoint sa propre réalité. En effet, le scénario s’inspire largement de sa propre expérience, ponctuée de souffrance et de lutte pour arriver à ses fins. A travers cette BD, Zainab veut inciter les jeunes femmes à ne jamais baisser les bras, à travailler dur pour s’affranchir des obstacles, gagner leur indépendance et concrétiser tous leurs rêves. Chapeau bas !

 

Interviews

Fehd Benchemsi : l'ambassadeur de la musique Gnaoua à Los Angeles

Cet artiste aux multiples facettes n’est plus ...

Le Fassicule, quand humour et sciences font bon ménage

Hakim Bennani AKA Le Fassicule nous divertit depuis des ...

Mehdi Nassouli : l'étoile montante de la musique Gnaoua

Mehdi Nassouli est un artiste marocain aux nombreuses ...

Samy Snoussi entre art et urbanisme

  Samy Snoussi, ce créatif franco-marocain dont ...

Harakatso, au-delà du sport

Sophia Touti alias Harakatso est une femme marocaine ...

Tous les interviews

Derniers Articles

Generic placeholder image
L’IFC RETROUVE (ENFIN) SON PUBLIC

La saison 2020/2021 a été particulière ...

Generic placeholder image
LA PATROUILLE DE LA MARCHE VERTE FAR POUR LE FINISH DU RALLYE AICHA DES GAZELLE

Après neuf jours de course intense, les Gazelles ...

Generic placeholder image
SHIRU OUVRE SA 3E ADRESSE A CASABLANCA

Le Groupe Shiru poursuit son expansion à Casablanca ...

Generic placeholder image
L’ORIENTAL FASHION SHOW À LA MILAN FASHION WEEK

Pour sa première édition à Milan, ...

Generic placeholder image