Close

Sassies

La sexualité des « grands » de ce monde

Sassies

Pour le psychanalyste Jean-Pierre Friedman, auteur des ouvrages Du pouvoir et des hommes et de Du pouvoir et des femmes, pouvoir et sexe serait intimement lié… en partie car ces deux "pratiques" sont euphorisantes. Cette semaine, nous allons en découvrir plus sur la sexualité des hommes et des femmes de pouvoir.

Mussolini a multiplié les conquêtes. Staline était violent psychologiquement avec sa femme, au point qu’elle s’est suicidée. Les épouses de Mao ont également connu un triste sort ; l’une s’est fait exécuter, l’autre a été internée. César collectionnait les aventures ; tout comme Henri IV, qui a eu plus de 70 maîtresses. Catherine de Russie, Elisabeth de Bavière et Cléopâtre sont également connues pour avoir eu de nombreux d’amants.

Pouvoir et sexualité exacerbée vont souvent de pair, remarque la sexologue Carole Martinez. Comment l’expliquer ?

Quel est le point commun entre les "grands" de ce monde ? Une sexualité exacerbée, parfois violente qui révèle, pour la sexologue Carole Martinez, une soif de pouvoir et un désir de soumission de l’autre dans la sphère privée à l’image de celle qu’ils ou elles ont pu assouvir dans leur vie "professionnelle".

"Pouvoir et sexe dépendent des mêmes hormones, les endorphines" rappelle le psychanalyste. Avoir une sexualité débridée permettrait donc à ces hommes et femmes d’avoir leur "dose" d’endorphine, comme lorsqu’ils ou elles exercent leur pouvoir.

Une autre explication serait que "les personnes extrêmement puissantes accumulent une telle tension que seul l’orgasme les détend", ajoute M. Friedman.

« Depuis la nuit des temps, il y a quelque chose d’érotisant dans le pouvoir » Jean-Pierre Winter

De fait, l'histoire regorge d’anecdotes. Napoléon ne pouvait pas passer une nuit seul et chargeait Talleyrand de lui recruter celle qui partagerait son lit d'un soir, un doudou humain quoi... Sans parler des nombreuses conquêtes de Louis XIV, ou de la vie amoureuse des présidents français Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac, François Mitterrand, Nicolas Sarkozy et François Hollande.

John Fitzgerald Kennedy a été présenté comme le président américain au charisme fou avant que ne soit révélée sa sexualité obsessionnelle. L'Italien Silvio Berlusconi, lui, a défrayé la chronique avec des épisodes peu glorieux comme le Rubygate.

Nombreux sont les hommes d'Etat à avoir une sexualité plus intense que la moyenne. Le Président Félix Faure est mort dans les bras de sa maîtresse. Bill Clinton a choqué les Américains avec la fellation de Monica Lewinski. Dominique Strauss-Kahn a fait la Une des magazines suite au scandale du Novotel en 2012…

Sexe et pouvoir, une liaison dangereuse ?

Il est effrayant de constater à quel point la sexualité fait perdre la raison. Dominique Strauss-Kahn a compromis son poste à la tête du FMI et vraisemblablement la présidence de la France, à laquelle il était destiné, à cause de son addiction sexuelle. Louis XV, que le peuple adorait au début de son règne fut détesté lorsque l'on apprit que son penchant pour les jouvencelles le poussait à négliger son royaume...

Et les femmes de pouvoir ?

Le temps où Cléopâtre et Catherine de Russie multipliaient les amants et où Mata-Hari entretenait une aura sulfureuse semble bien loin... Aujourd'hui, les femmes de pouvoir font nettement moins parler d'elles que les hommes. Toutefois, une étude de 2015 avait montré que les femmes comme les hommes de pouvoir, voyaient leur désir s'exacerber avec leurs fonctions, et leur confiance en leurs capacités de séduction augmenter.

"Le pouvoir est l'aphrodisiaque suprême", disait Henry Kissinger, l'ancien secrétaire d'Etat du président américain Richard Nixon.

Qu'ils gèrent des Etats de culture latine ou qu'ils président aux destinées de pays de tradition puritaine et anglo-saxonne, les comportements des hommes de pouvoir n’ont pas changé depuis l’Antiquité. Au vu de leur libido débridée, le plus surprenant n'est finalement pas la liste des scandales publics qui ont émaillé notre histoire. Mais le fait qu'il n'y en ait pas eu plus, beaucoup plus.

Interviews

Fehd Benchemsi : l'ambassadeur de la musique Gnaoua à Los Angeles

Cet artiste aux multiples facettes n’est plus ...

Le Fassicule, quand humour et sciences font bon ménage

Hakim Bennani AKA Le Fassicule nous divertit depuis des ...

Mehdi Nassouli : l'étoile montante de la musique Gnaoua

Mehdi Nassouli est un artiste marocain aux nombreuses ...

Samy Snoussi entre art et urbanisme

  Samy Snoussi, ce créatif franco-marocain dont ...

Tous les interviews

Derniers Articles

Generic placeholder image
Ramzi Boukhiam revient sur la Scène Mondiale du Surf

Boukhiam fait désormais partie du Top 34, ...

Generic placeholder image
Generic placeholder image
Generic placeholder image
Le Festival On Marche célébrera Marrakech

Le Festival international de danse  contemporaine ...

Generic placeholder image
Un vent de renouveau au Mövenpick Mansour Eddahbi Marrakech :

Au Mövenpick Mansour Eddahbi Marrakech, un vent de ...